Ce Livre blanc a reçu le parrainage de 9 patrons, ainsi que du MEDEF et de la CPME, qui partagent une même ambition : s’engager pour faire mieux, non pas en mettant en place de nouveaux projets – il en existe déjà beaucoup – mais en sélectionnant des initiatives et bonnes pratiques qui fonctionnent et qui pourraient être mieux valorisées et coordonnées pour les rendre plus efficaces.
Les recommandations qu’ils adressent aux pouvoirs publics ne sont pas de faire plus – près de 11 milliards d’argent public sont consacrés à l’emploi des jeunes – mais de faire mieux, en simplifiant, en décloisonnant et en réorientant les aides publiques vers ce qui marche, dans une logique de résultat et non de moyens. Leurs propos font échos aux décisions du nouveau Gouvernement de réduire les contrats aidés. Là aussi la démarche du livre blanc est pragmatique : il ne s’agit pas de baisser globalement les financements publics mais « de mieux flécher les ressources publiques (à budget constant) vers les dispositifs les plus efficients comme l’alternance, l’insertion par l’activité économique.

Huit leviers d’actions ont été identifiés pour faire bouger les lignes !
1 – Rapprocher l’école de l’entreprise
2 – Développer les compétences comportementales
3 – Réduire la fracture numérique
4 – promouvoir les dispositifs intensifs
5 – Renforcer les relations entre les acteurs publics et privés
6 – Lever les freins à l’apprentissage et développer l’alternance
7 – Mieux adapter les formations aux besoins des entreprises
8- Favoriser l’insertion dans l’entreprise

À l’appui, des engagements très opérationnels et des chantiers lancés dès l’automne.