Le Medef, Business France, les CCE, avec le Club VIE, en partenariat avec les acteurs à l’export et des RH en France, ont distingué 6 entreprises utilisatrices du Volontariat International en Entreprise (VIE) à l’occasion de la 2e édition du Grand Prix VIE Entreprises qui s’est déroulée au Medef devant une salle comble. Les entreprises lauréates ont été récompensées pour leur utilisation exemplaire du dispositif au service de leur développement international et de la gestion de leurs talents.

Depuis la création du VIE en 2000, plus de 66 000 jeunes professionnels ont été envoyés à l’étranger pour le compte de près de 6 700 entreprises, afin de contribuer à développer l’internationalisation des entreprises et de former les talents dont l’économie française a besoin.

Loin d’être réservée aux grands groupes, cette solution RH, qui est gérée par Business France, est utilisée par de nombreuses PME, qui plébiscitent le dispositif. Une enquête menée par le CSA sur 1 200 VIE de retour de mission dans 500 entreprises utilisatrices, montre que 95 % des entreprises considèrent le VIE comme un vivier de recrutement, que 92 % des jeunes de retour de mission ont trouvé un emploi, pratiquement tous en CDI, et enfin que 68 % ont une proposition d’embauche par leur entreprise d’accueil. Par ailleurs, les études d’impact de la solution VIE sur l’activité des entreprises montrent que 73 % des entreprises ayant eu recours au V.I.E. pour des missions de caractère commercial ont vu leur chiffre d’affaires progresser, 72 % ont bénéficié d’une hausse de notoriété et 60% confirment avoir gagné de nouveaux clients (Ipsos 2015).

Dans ce cadre, le MEDEF, Business France, les CCE, avec le Club des Volontaires Internationaux pour Entreprendre (“Club VIE.” – regroupant les anciens VIE, VIA et CSN) ont organisé le 21 juin 2017 au MEDEF à Paris en partenariat avec l’ANDRH, l’APEC, l’ARF, BpiFrance, CCI France International, Civiweb, l’Ordre National des Experts Comptables, l’OSCI, Rue de la Formation, Medef International, Stratexio et le Comité France Chine, la 2e édition du Grand Prix VIE Entreprises (la 1ère s’est déroulée le 10 mars 2015), ainsi qu’un débat sur le thème « Le VIE, vecteur de croissance pour les entreprises et d’emploi pour les jeunes ».

Ont ainsi témoigné des experts RH et des représentants d’AGS Mobilitas, ANDRH, Boccard, Charbonneaux Brabant, Diagnostica Stago, Famoco, Saint-Gobain et Sunna Design.

6 sociétés championnes à l’international, utilisant le VIE pour accélerer leur développement et gérer les talents à l’international, ont par ailleurs été récompensées dans les catégories « Grand Groupe », « ETI », « PME », « PME de croissance », « parcours VIE » et « prix du Jury ». 

Pour sélectionner les lauréats, le Medef, Business France, les CCE et le Club VIE ont pris en compte la manière dont le V.I.E. a été un vecteur de croissance et / ou d’emploi pour chaque entreprise candidate : description de l’évolution du business et de l’activité de l’entreprise, impact sur le chiffre d’affaires, description de la mission d’un VIE impactant le business, évolution de l’utilisation de la formule VIE et des opportunités données aux VIE, ainsi que le ratio de VIE embauchés à l’issue de leur contrat.

Le palmarès des Grand Prix VIE Entreprises 2017 :

Le Prix ETI a été remis à Ikos Group, leader européen du conseil en ingénierie spécialisé dans le secteur ferroviaire. Une cinquantaine d’ingénieurs (50 % d’hommes et 50 % de femmes) ont pu bénéficier du contrat VIE depuis la création du groupe afin, soit d’intervenir sur des missions hautement technologiques dans le domaine ferroviaire, soit de participer à la création de nouvelles filiales du groupe en Europe et dans le monde.

Le Prix PME a été remis à Secure-IC, spécialisée dans la sécurisation des systèmes électroniques embarqués. Cette société, qui réalise plus de 80 % de son chiffre d’affaires à l’export utilise le dispositif V.I.E depuis 2012. Sa filiale à Singapour, qui lui sert de hub sur toute l’Asie Pacifique, a été montée par son premier VIE, à présent directeur de la filiale et également directeur commercial de toute l’entreprise. Leur nouvelle filiale à Tokyo, Secure-IC K.K, a accueilli son premier salarié fin 2016, un ex V.I.A de l’Ambassade de France au Japon.

Le Prix Parcours VIE a été remis à Veolia, leader mondial de la gestion optimisée des ressources (cycle de l’eau, gestion et valorisation des déchets et gestion de l’énergie). Le groupe a mis en place une politique RH pérenne de gestion des talents au travers du programme PANGEO, destiné à des jeunes diplômés en ingénierie développement des ventes, finances et autres fonctions support. Il offre la possibilité de partir en mission à l’étranger pour l’une des entités du groupe à travers le monde, pour une durée de 12 à 24 mois.

Le Prix Grand Groupe a été remis à Saint-Gobain. Ce groupe qui conçoit, produit et distribue des matériaux et des solutions pensés pour le bien-être de chacun et l’avenir de tous, dénombre 108 VIE, présents dans 25 pays (10 nouveaux pays depuis 2014), dont 53 % de femmes. 57 % des VIE poursuivent leur carrière au sein du Groupe. La politique VIE est au cœur des enjeux de mobilité, diversité, engagement et talent contenus dans le programme RH OPEN de St Gobain.

Le Prix PME de croissance a été remis à Selectra, spécialisée dans la comparaison d’offres d’électricité, de gaz et d’Internet. Au total, la société a recruté 11 VIE répartis entre l’Espagne (pour la grande majorité d’entre eux) et l’Autriche. Les missions confiées sont variées, dans le domaine du numérique (chargée de l’acquisition digitale, Youtubeur(-se) spécialisé(e) en électronique et technologie, responsable de l’acquisition web, coordinateur du pôle ventes energie…). Récemment, la société s’est démarquée postant une offre VIE de mission-vidéo sur les réseaux sociaux de Civiweb.

Le Prix du Jury a été remis à Forsee Power, spécialiste français des systèmes de batteries intelligentes pour les marchés du transport électrique, des équipements portables et mobiles et du stockage d’énergie. Dans les effectifs 2016 de Forsee Power, tous les Français basés en Chine (site très important pour cette société en peine croissance) ont eu une expérience VIE soit au sein de Forsee Power soit au sein d’autres entreprises. “Responsable des opérations”, “ingénieur électronique”, “ingénieur mécanique”, “Ingénieur projet” ou encore “directeur général” sont autant de profils issus d’un VIE.

****

Pour Pierre Gattaz, président du Medef :

« Le dispositif des VIE démontre quotidiennement son efficacité pour la croissance à l’international de nos entreprises. C’est un dispositif simple et performant pour que nos TPE, PME, ETI et grandes entreprises renforcent leurs parts de marché à l’international. Pour nos jeunes diplômés et jeunes salariés, c’est un cadre de travail enrichissant et valorisant. A travers le VIE, nous gagnons en compétences, nous faisons grandir nos entreprises et nous contribuons à faire rayonner nos talents. »

Pour Frédéric Rossi, directeur général délégué de Business France :

« Le VIE est une solution RH gagnant-gagnant pour les entreprises, les jeunes professionnels et l’économie française. 17 ans après sa création elle reste pertinente et innovante car elle s’adapte à tous les profils d’entreprises, à de nombreux besoins opérationnels et à toutes les géographies. Le cap des 10.000 jeunes en poste est notre objectif pour la fin de l’année. »

Pour Alain Bentéjac, président des CCE

« Les CCE ont récemment démultiplié leurs efforts envers les PME pour faire connaître le VIE et leur apporter des témoignages d’entreprises. Très apprécié par les jeunes qui sont intéressés aussi bien par cette première expérience à l’étranger que par son aspect tremplin pour l’emploi, le dispositif VIE est devenu un outil essentiel de la conquête des parts de marché à l’international. Le VIE est une vraie expérience de vie au service de l’export ! »

Pour Antoine Vernholes, président du Club V.I.E

« Le Club VIE, qui regroupe aujourd’hui 12 000 anciens coopérants en entreprise et administration dans près de 80 pays, est la preuve vivante du succès du programme VIE  initié il y a 15 ans. Les "anciens" conservent leur passion de l’international intacte dans leur parcours et deviennent de formidables acteurs du développement de l’économie française et du rayonnement de la France. »