Les conclusions du sommet franco-allemand du 16 août montrent la force du lien entre la France et l’Allemagne et rappellent, une fois de plus, l’attachement de nos deux pays à l’Euro. Le Medef partage cette détermination absolue de défense de l’Euro.

Une fois de plus le Medef demande à chaque parti politique de dépasser les clivages partisans et de considérer l’adoption d’une règle d’or d’équilibre budgétaire.

Par ailleurs, le Medef soutient le souhait exprimé par les Chefs d’Etats d’une harmonisation de l’Impôt sur les Sociétés (IS) entre la France et l’Allemagne tout en estimant qu’il convient de faire converger l’ensemble des prélèvements obligatoires.

"Le projet d’une véritable gouvernance de la zone euro annoncée par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel est une vraie nouvelle étape de la construction européenne. C’est bien de plus d’Europe dont nous avons besoin", déclare Laurence Parisot, Présidente du Medef.